passe-


passe-

⇒PASSE-, élém. de compos.
Élém. tiré du verbe passer et entrant dans la constr. d'adj. et de nombreux subst. gén. masc. désignant notamment des titres de circulation, des instruments, des espèces végét.
A. —[Corresp. à passer1 1re section I B]
1. [Passe- signifie «ce qui traverse» ou «ce que l'on utilise pour traverser, pour franchir»; le 2e élém. désigne l'objet du procès ou la manière dont il est opéré; les mots constr. sont des subst. masc. à l'exception de passe-pierre]
a) [Le 2e élém. est un subst.] V. passe-montagne, passe-pierre, passeport et aussi:
passe-couloir , subst., vieilli. ,,Vêtement sans manches, court et ample, petite cape que l'on pose sur les épaules pour se garantir du froid`` (Lar. Lang. fr.). Passe-couloir Redoute en tricot pure laine blanche, ciel ou rose (Catal. La Redoute, automne-hiver 1951-52, p.7).
passe-cric(k)(passe-cric, passe-crick) , subst., arg., pop. Synon. de passeport (d'apr. ESN. 1966).
passe-frontière , subst., rare, littér. Un pauvre gueux de fraudeur et passe-frontière (ARNOUX, Rhône, 1944, p.72).
passe-lance (v. lance2) , subst., arg., pop. Synon. de bateau. Nous trimballerons le refroidi dans ton passe-lance [nous emporterons le cadavre dans ton bateau] (SUE, Myst. Paris, t.5, 1843, p.356).
passe-muraille , subst., littér. ,,Personne qui aurait la faculté de passer à travers les murs``; p.ext. personne capable de s'échapper mystérieusement d'un lieu ou de traverser un obstacle. Le Passe-muraille (titre d'un roman de M. Aymé (1943)). Empl. en appos. Le Chef va certainement nous faire transférer sitôt après le délai d'appel: ce couple de casseurs passe-muraille fait peser sur sa femme et lui de trop lourdes responsabilités (A. SARRAZIN, La Cavale, 1965, p.313 ds ROB. 1985). On démine sous ses pas: Montand, passe-muraille de la paix (L'Est Républicain, 10 juin 1986, p.26, col. 1).
b) [Le 2e élém. est un adv.] V. passavant, passe-debout, passe-partout.
2. —[Passe- signifie «(ce) qui sert à faire passer» ou «(par) où l'on fait passer» ce que désigne le 2e élém.; celui-ci qualifie ou désigne l'agent du procès]
a) [Les mots constr. sont des adj.] ACOUST., RADIO-ÉLECTR.
) [Le 2e élém. est un adj.]:
passe-bas. adj.Filtre passe-bas. ,,Filtre qui laisse passer les signaux de basse-fréquence`` (Microproc. 1981). [Avec les redresseurs à lampe], le courant obtenu est rendu plus uniforme, plus constant par l'emploi de filtres passe-bas qui absorbent les divers harmoniques qui subsistent (J. MERCIER, Radio-électr., 1937, p.102). Une tubulure avec une structure périodique de cloisons percées d'un tuyau élémentaire constitue un filtre passe-bas. Ces filtres atténuent les fréquences élevées et laissent passer les fréquences basses (Encyclop. Sc. Techn. t.5 1971, p.711).
passe-haut. adj. Filtre passe-haut. Le filtre passe-haut laisse passer toutes les fréquences à partir d'une fréquence nommée fréquence de départ (Électron. 1963-64). Une tubulure percée à intervalles réguliers par des tuyaux débouchant dans l'atmosphère constitue un filtre passe-haut affaiblissant les fréquences inférieures à une certaine limite dit fréquence de coupure f c (Encyclop. Sc. Techn. t.5 1971, p.711).
passe-tout. adj.Filtre passe-tout. ,,Filtre ayant un affaiblissement nul à toutes les fréquences`` (Électron. 1963-64).
) [Le 2e élém. est un subst.]:
passe-bande. adj.Filtre passe-bande. ,,Filtre électrique qui ne laisse passer qu'une certaine bande de fréquences, barrant le passage à des signaux de fréquences non comprises dans la bande transmise`` (Lar. encyclop.). En mettant en série un filtre passe-bas et un filtre passe-haut, on réalise un filtre passe-bande. Ces dispositifs affaiblissent toutes les fréquences supérieures et inférieures à une bande passante donnée (Encyclop. Sc. Techn. t.5 1971, p.711).
b) [Les mots constr. sont des subst. masc.; le 2e élém. est un subst.] V. passe-boules, passe-lacet, passe-plat et aussi:
passe-balle. subst. Instrument qui servait à vérifier le calibre d'un projectile (d'apr. BONN.-PARIS 1859).
passe-bouillon. subst. Passoire métallique que l'on utilise pour débarrasser un bouillon de la graisse figée et des débris de viande et de légumes qu'il contient (d'apr. Lar. mén. 1926).
passe-bras. subst. [Dans un vêtement] Ouverture par laquelle on peut passer les bras. Pèlerines imperméables Redoute pour fillettes et garçonnets. Modèles pratiques et bien enveloppants avec capuchon et passe-bras (Catal. La Redoute, automne-hiver 1951-52, p.17).
passe-cheval. subst. ,,Espèce de petit bac destiné à passer un cheval d'un bord de la rivière à l'autre`` (Ac. 1798-1878).
passe-corde. subst. ,,Grosse aiguille de bourrelier`` (Mots rares 1965).
passe-cordon. subst. Synon. de passe-lacet (d'apr. Lar. encyclop.).
passe-fil. subst. Instrument destiné à passer un fil de ligature autour d'un vaisseau ou d'une diaphyse (d'apr. MAN.-MAN. Méd. 1980). Empl. en appos. Gouttière passe-fil de Sauerbruck (Catal. instrum. chir. (Collin), 1935, p.6).
passe-film. subst. Synon. de couloir1 (v. ce mot B 1) (d'apr. Microgr. 1980).
passe-lait. subst. ,,Filtre comportant un ou deux disques d'ouate serré(s) entre des disques en aluminium perforés servant à éliminer les impuretés macroscopiques: poils, poussières, pailles. Il est utilisé à la ferme`` (LUQ.-BOUD. Lait. 1976). Synon. de couloir2 (v. ce mot A).
passe-main. subst. Cordelière, ruban replié en forme d'anse, fixé au manche d'un parapluie et permettant de porter celui-ci au bras lorsqu'il est fermé. Synon. de dragonne. Le manche [de parapluie] tout en fourrure est nouveau, souvent terminé par un passe-main des plus pratiques (Le Monde, 16 nov. 1951, p.9, col. 5).
passe-purée. subst. Synon. de presse-purée. (Dict.XXes.).
passe-sauce. subst. Synon. de chinois (d'apr. Lar. encyclop.).
passe-thé. subst. Petite passoire à thé en métal ou en bambou (d'apr. MATHIOT, Éduc. mén., 1957, p.82).
passe-tout-grain , subst. ou passe-tous-grains. subst. Vin rouge de Bourgogne obtenu en faisant fermenter le moût de plusieurs variétés de raisins issus de divers cépages (d'apr. FÉN. 1970).
passe-vin. subst. ,,Instrument qui sert à faire passer une liqueur à travers une autre plus lourde, sans les mêler l'une à l'autre`` (Lar. encyclop.).
B. —[Corresp. à passer1 1re section I C; passe- signifie «(ce) qui dépasse, (ce) qui va au-delà de, ce que désigne le 2e élém.»]
1. [Le 1er élém. est l'agent du procès] V. passepoil.
2. [Le 2e élém. est l'obj. du procès]
a) [Le mot constr. est un adj.; le 2e élém. est un adj.]:
passegrand, passegrande. adj.. [En parlant d'un objet, d'un tissu] Dont la largeur dépasse les dimensions courantes (d'apr. HAVARD 1890). Emploi subst. masc. Passe-grand, mégiss. Peau assez grande pour que l'on puisse y tailler trois gants (d'apr. Lar. encyclop.).
b) [Les mots constr. sont des substs., le 2e élém. est un subst.]
) [Les mots constr. sont des subst. masc.] V. passe-dix, passe-droit et aussi:
passe-singe , subst. masc., vx, arg., pop. Personne qui dépasse le singe en malice (d'apr. VIDOCQ, Voleurs, t.2, 1836, p.6).
passe-Robespierre , subst. masc., littér., vx. Personne plus intransigeante que Robespierre. Toi dont je pourrois relever bien d'autres fautes, (...) que tu deviennes tout-à-coup un passe-Robespierre (DESMOULINS ds Vx Cordelier, 1793-94, p.150).
) [Les mots constr. désignent des fleurs ou des fruits qui, semble-t-il, surpassent par leurs qualités, ceux que désigne le 2e élém.; ils sont gén. du genre de ce dernier] V. passe-crassane, passe-rose, passe-velours et aussi:
passe-colmar (poire de colmar att. dep. le XVIIes.; colmar, subst. masc., dep. le déb. du XVIIIes., v. FEW t.2, 2, p.919), subst. masc. ,,Variété de poire d'hiver, très sucrée et très juteuse`` (QUILLET 1965). Quel tableau quand ils firent leur inspection! les cerises et les prunes couvraient l'herbe entre les grêlons qui fondaient. Les passe-colmar étaient perdus (FLAUB., Bouvard, t.1, 1880, p.42). Rem. Inv. ds Lar. 20e, des passe-colmars ds Lar. 19e-Nouv. Lar. ill., GUÉRIN 1892, QUILLET 1965.
passe-fleur, subst. fém. Synon. de anémone pulsatille (d'apr. BAILLON t.3 1891). Rem. Passe-fleur est masc. ds Lar. 19e-20e.
passe-muscat, subst. masc. Variété de raisin muscat (d'apr. FÉN. 1970).
passe-pomme, subst. fém. ,,Variété de pomme très précoce et bonne pour la table`` (FÉN. 1970). Rem. Passe-pomme est masc. ds BESCH. 1845-46.
C. —[Corresp. à passer1 1re section III B 3].
passe-vue(s)(passe-vue, passe-vues) , subst., phot. ,,Châssis à deux ouvertures contiguës, coulissant dans la rainure d'un appareil de projection fixe et permettant d'amener successivement les vues devant la fenêtre de projection par un mouvement de va-et-vient`` (Lar. encyclop.). Empl. en appos. Panier passe-vues. [Dans la lanterne à projections dite «canon»] Le cône porte-objectif, (...) est raccordé, après la coulisse passe-vues, à une partie cylindrique contenant une lampe électrique (GRAFFIGNY, Cin., 1923, p.15).
D. —[Corresp. à passer1 1re section IV A et B] V. passe-pied.
passe-carreau (v. carreau II C 2 a). , subst. ,,Morceau de bois long dont se servent les tailleurs pour passer les coutures au fer`` (Mots rares 1965). Presse des coutures de côté et d'entre-jambes sur le passe-carreau (GENDRON, Métier tailleur, 1927, p.50).
passe-parole , subst., arm., vieilli. ,,Commandement donné à la tête d'une troupe, qu'on fait passer de bouche en bouche jusqu'à la queue`` (LITTRÉ). Toute Ordonnance royale, qui devrait faire loi, n'est plus qu'une sorte de passe-paroles se transmettant de bouche en bouche, pour finir en balbutiements (D'ESPARBÈS, Chevauchée Gd S., 1937, p.117). Rem. Inv. selon les dictionnaires.
E. —[Corresp. à passer1 2e section I B 1] V. passe-temps.
F. —[Corresp. à passer1 2e section II A; passe- signifie «ce qui fait passer, ce qui supprime» ce que désigne le 2e élém.; les mots constr. sont des subst.; le 2e élém. est un subst.] V. passerage et aussi:
passe-colère , subst., littér. ,,Objet sur lequel la colère se passe, s'assouvit`` (LITTRÉ). Agathe était [le] souffre-douleur [de sa mère], les domestiques ses passe-colère (MORAND, Clef souterr., 1956, p.61).
G. —[Passe- implique une idée d'escamotage ou de tricherie; les mots constr. sont des subst.]
1. [Le 2e élém. est une forme verbale] V. passe-passe, passe-volant.
2. [Le 2e élém. est un subst.]:
passe-coupe , subst., jeux de cartes. Tricherie destinée à fausser la coupe et qui consiste, lorsque le donneur a ramassé les deux paquets de cartes, à faire passer subrepticement le paquet inférieur sur le paquet supérieur (d'apr. Lar. encyclop.).
Prononc. et Orth.:[], [-a-]. L'élém. formant n'est gén. pas soudé: passe-pied, mais passeport. Prennent l's au plur., ds Ac. 1935: passe-crassane, passe-droit, passe-lacet, passe-montagne, passe-pied, passe-pierre. Sont inv.: passe-boules (s au sing.), passe-debout, passe-dix, passe-passe (inventaire d'après DUPRÉ 1972). Bbg. BIERBACH 1982, pp.293-298. —KEMNA 1901 pp.56-57 (s.v. passe-cheval). —QUEM. DDL t.9, 11, 12 (comp.), 16, 25.

passe-
Premier élément de mots composés, tiré du verbe passer. Voir à l'ordre alphabétique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • passe — 1. (pâ s ) s. f. 1°   Action de passer, en parlant des oiseaux voyageurs qui changent de contrée. Une passe de pigeons ramiers. •   On a vu de jeunes cailles élevées dans des cages presque depuis leur naissance.... éprouver régulièrement deux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • passé — passé, ée 1. (pâ sé, sée) part. passé de passer. 1°   Traversé. Une rivière passée à la nage. 2°   Percé. •   Leurs habitants passés au fil de l épée, BOSSUET Mar Th.. 3°   Qui a été porté au delà de.... Les morts passés de l autre côté du Styx… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Passe — bezeichnet: Passe (Kleidung), ein glattes Hals oder Schulterteil an Kleidungsstücken Passe (Bogenschießen), das einmalige Schießen und Pfeileholen Passe (Optik), die Formgenauigkeit einer optischen Oberfläche wie beispielsweise einer Linse Île de …   Deutsch Wikipedia

  • passé — Passé, [pass]ée. part. Il a les signif. de son verbe. Il est aussi adj. & signifie, Qui a esté autrefois, & qui n est plus. Le temps passé. au temps passé, du temps passé. se ressouvenir des fautes passées. Il est aussi substantif, & signifie, Le …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Passé — Passe bezeichnet: Passe (Kleidung), ein glattes Hals oder Schulterteil an Kleidungsstücken Passe (Bogenschießen), das einmalige Schießen und Pfeileholen Passe (Optik), die Formgenauigkeit einer optischen Oberfläche wie beispielsweise einer Linse… …   Deutsch Wikipedia

  • passe — [pas] <zu fr. passe, eigtl. »übertrifft« (nach den höheren Zahlen im Gegensatz zu ↑manque), dies zu passer »übertreffen, vorbeigehen«, vgl. ↑passen> von 19 bis 36 (in Bezug auf eine Gewinnmöglichkeit beim Roulette) …   Das große Fremdwörterbuch

  • passe — (adj.) 1775, from Fr. passé (fem. passée) past, faded, pp. of passer to pass (see PASS (Cf. pass) (v.)). Originally of a woman past the period of greatest beauty …   Etymology dictionary

  • passe — passé (izg. pasȇ) prid. <indekl.> DEFINICIJA koji je prošao i više se ne upotrebljava, koji više nema važnosti, komu je vrijeme isteklo, otišlo u naftalin [to je jako passe za današnje vrijeme]; zastario ETIMOLOGIJA fr …   Hrvatski jezični portal

  • Passe — Passe, 1) die Einrichtung zu den Vorpoßstichen am Kopfloch; 2) so v.w. Drehbasse; 3) der Einsatz beim Brelanspiel …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Passe — (franz., spr. paß ), s. Roulette …   Meyers Großes Konversations-Lexikon